Les bases de données gratuites

Les bases de données gratuites

Les bases de données gratuites

stokLe Web 2.0 se définit en grande partie par son aspect participatif facilité par une mise en commun de l’ensemble des données en un même endroit. Mais cette mise en commun soulève plusieurs questions morales relatives à l’accessibilité des contenus, notamment en terme de droits d’auteurs.

Si une grande majorité des contenus sont accessibles, leur réutilisation, à des fins commerciales ou non, n’est pas pour autant assurée.

Dans cette optique, des bases de données de contenus libres de droits et donc librement réutilisable ont commencé à voir le jour. Qu’il s’agisse de banque d’image ou encore de musique, un grand nombre de ces bases de données à commencé à apparaître regroupant ainsi en une même base l’ensemble de ces données réexploitables et le plus souvent regroupé sous le sceau de la licence Creative Commons.

Le nombre de plus en plus important de ces bases permet ainsi d’avoir à disposition une offre en quantité et en qualité en multipliant les sources. Cependant, leur réutilisation peut parfois poser problème, aussi bien de par leur accès (certains sites possèdent des conditions d’utilisation particulièrement restrictives par exemple, que de par leur exploitation car le cadre légal peut parfois varier d’une banque de données à l’autre, mais également d’un pays à un autre.

Il en ressort néanmoins que ces bases restent une bonne illustration des spécificités du Web participatif cherchant ainsi à offrir au plus grand nombre le plus de contenus possibles.

Les liens vers les autres pages

Les Wikis

Les bases de données gratuites

Le web2.0 et après?

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*